Isaïe

Le prophète Isaïe (ou Esaïe) vécut autour des années 740 à 700  avant JC, pendant le règne des rois Yotam, Achaz et Ezéchias.

Il fait partie des  "grands prophètes" d'Israël.

***

On distingue trois parties dans le livre d'Isaïe :
  • Isaïe 1 : chapitres 1 à 39.
  • Isaïe 2 : chapitres 40 à 55.
  • Isaïe 3 : chapitres 56 à 66.
Les chapitres 40 à 66 ont probablement été écrit par une autre personne qu'Isaïe lui-même mais sont cités comme textes d'Isaïe lui-même dans le Nouveau Testament ; le deuxième Isaïe daterait de 540 avant JC environ et écrit pendant l'exil à Babylone ; le troisième Isaïe serait lui de 538 avant JC, écrit au retour de l'exil par une auteur inconnu.

***

C'est dans Isaïe qu'on trouve plusieurs prophéties qui annoncent Jésus : 

Dans le premier Isaïe, l'annonce du Messie : 

  • Es 7, 14 : "Le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d'Emmanuel."
  • Es 9,5 : "Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix."
  • Es 11, 1 : "Un rameau sortira de la souche de Jessé, Et un rejeton naîtra de ses racines."

Dans le second Isaïe, les chants du Serviteur :
  • Es 42, 1 : "Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J'ai mis mon esprit sur lui; Il annoncera la justice aux nations."
  • Es 53, 3-4 : "Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas. Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; Et nous l'avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié."

Dans le troisième Isaïe : l'annonce d'un prophète  :

  • Es 61, 1-3 : "L'esprit du Seigneur, l'Éternel, est sur moi, Car l'Éternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance ; Pour publier une année de grâce de l'Éternel, Et un jour de vengeance de notre Dieu; Pour consoler tous les affligés ; Pour accorder aux affligés de Sion, Pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, Une huile de joie au lieu du deuil, Un vêtement de louange au lieu d'un esprit abattu, Afin qu'on les appelle des térébinthes de la justice, Une plantation de l'Éternel, pour servir à sa gloire."

À écouter :

Un festin pour tous les peuples (Is 25,6-9).
Page précédente
Fermer